Rechercher dans ce blog

samedi 7 août 2021

LE GRAND POIRIER - MODAVE

 


LE GRAND POIRIER - MODAVE

Comme convenu, la main-courante dans la première longueur de « Insatiables » a été

 remplacée par un câble 12 mm inox. (7 juillet 2021)


Dans la foulée, nous avons Renettoyé quelques voies envahies par

les ronces et la végétation, très prolifiques surtout par cette météo de merde

Pour ce faire, j’ai pu compter sur l’aide, le courage

et la détermination sans borne de ma  compagne.



Heureusement, car les ardents passionnés de la première heure se sont définitivement évaporés…

 Ils se reconnaîtront sans peine…

Je le répète, lors de votre éventuelle visite emportez des gants, pour

supprimer la végétation qui pourrait vous gêner et notamment les ronces car elles piquent…

 http://infos-escalade.blogspot.com/2021/04/le-grand-poirier_4.html


Bonne nouvelle, La N641 Huy-Modave est ENFIN rouverte.


 

lundi 5 juillet 2021

LA SORCIERE DES BORNES

Cliquez pour agrandir

                                   Un bon plan...

         La Sorcière des Bornes     

D’aucuns la surnomment la Sorcière des Bornes, les Yeux du Bargy ou encore la Tête de Mort


Comment ne pas être attiré par cette pittoresque formation géologique, avec son passage

du « Nez » Sans être difficile grimper entre ces deux « yeux » reste un moment magique.

Le Petit Bargy culmine à 2098 mètres d’altitude au massif des Bornes Aravis.

La Voie des Trous : D Sup 4c/ 5b Max.

C’est une belle voie d’environ 300 mètres de développement en 10 longueurs.

Nous avons gravi ce bel itinéraire en mai 1988. (Maurice Lhonneux – J-C Vittoz)

Plus ici :

http://deprovenceetdailleurs.net/2018/08/sur-la-sorciere-des-bornes.html 


dimanche 20 juin 2021

SECURITE : Nœud de jonction

 

SECURITE : Nœud de jonction pour faire un

 rappel avec 2 brins  de corde séparés.



"Suite à un accident mortel dernièrement dans les

 Calanques ainsi que plusieurs autres accidents aux

 Etats-Unis, il est tout-à-fait déconseillé de faire un

 nœud de huit comme nœud de jonction."


LE CAB, par le biais de son responsable rocher,

 nous conseille le noeud jonction double pour un

 rappel sur deux brins séparés.


https://www.facebook.com/ClubAlpinBelge/videos/

187377496624926


Et puisqu'il s'agit de sécurité, j'aimerais une fois de

plus rappeller de ne jamais utiliser un

 anneau SUICIDE !!!!



https://escaladeenbelgique.blogspot.com/2021/06/s

ecurite-en-escalade-les-anneaux.html


Par contre, un guide des Écrins - Alpinisme

 Escalade Terrain d'aventure, préconise le noeud en

 huit et celui de pêcheur.


https://www.youtube.com/watch?

v=YLZye3FW7NY&t=27s


Avouez que c'est pour le moins contradictoire et

 comment faire son choix ?


Quelque soit les noeuds il faut que ceux-ci soient

 bien confectionnés.


Etait-ce bien le cas lors de ces accidents ? J'en

 doute fortement...


Personnellement, avec une expérience de 54 ans, en

 escalade, alpinisme, spéléo, ainsi qu'en canyoning,

 j'ai toujours utilisé le noeud de pêcheur, sans la

 moindre anicroche.



jeudi 3 juin 2021

LES EQUIPEURS DE FALAISES

 


              LES EQUIPEURS DE FALAISES


Notre volonté, à travers ce documentaire, est de mettre en valeur le

 travail accompli par toutes ces personnes qui équipent pour une

 grande majorité de manière bénévole, en payant le plus souvent les

 points de leur propre poche, et de leur donner l’occasion de parler de

ce qu’ils font, de cette passion qui les anime, ainsi que des

difficultés auxquelles ils doivent faire face aujourd’hui.

Au temps de la consommation et de la

performance, nombre de grimpeurs oublient 

souvent ou n’ont simplement pas conscience que

c’est bien grâce à ces équipeurs passionnés que

nous pouvons

aujourd’hui profiter de  toutes ces  belles voies

d’escalade.

VIDEO

https://vimeo.com/380604864


Au début, comme tous les équipeurs, ont ouvraient en plantant des

pitons et en guise de coinceurs des coins de bois, notamment pour la

Mésaise  à Esneux.

 




On remarque l’attirail, pitons, cornières artisanales en acier, coins de

bois,  en tête bien sûr, encordé à la taille et en  « Grosses » Une

grande époque.

Cliquez pour agrandir



Pour d’autres c’était encore plus archaïque




Puis sont arrivés les « spits » qu’on forait manuellement au moyen

 d’un tamponnoir, c’était assez laborieux...Après 5 spits bonjour le

 poignet.



http://infos-escalade.blogspot.com/2018/10/la-petite-histoire-du-spit-

en-belgique.html


A l’origine les foreuses à accus n’était pas très performantes.

Personnellement j’ai opté pour une foreuse à essence plutôt lourde 6

 kilos en moyenne, mais terriblement efficace.



Maintenant, les accus sont hypers compétitifs nous utilisons les

 BOSCH 36 V-Li-ion et Bosch 18V-Li-Ion, cette dernière accuse un

 poids de 3,7 kg accus inclus.



Aujourd’hui, la plupart de nos massifs, sont équipés sur broches,


il reste encore bon nombre de voies équipées de spits de 8 et 10 mm 

des pitons en alternance mais, de plus en plus, ce sont les broches

que l’on privilégie à juste titre comme ancrages à demeure.


Tout évolue et c’est très bien comme ça...





mercredi 26 mai 2021

LA ROCHE GRISE - COUP DE GUEULE ET AMERTUME

 

                          LA ROCHE GRISE


       COUP DE GUEULE ET AMERTUME




Une vue impressionnante prise dans les années 1900, qui montre

 l’importance du massif du Thier-Pirard et de sa traversée à la Roche

 Grise à Comblain-au-Pont.

Cliquez pour agrandir


C’est le 11 avril 1986, que j’obtiens du collège échevinal de

 Comblain-au -Pont, l’autorisation écrite de pouvoir grimper aux

 Rochers du Thier Pirard. (Document toujours en ma possession bien

 évidemment)


Depuis, le statut du Thier-Pirard à changé devenant un site de grand

 intérêt Biologique et patrimoine exceptionnel de Wallonie, ceci

 comme pratiquement tous les escarpements rocheux du pays,

 notamment Freyr, Dave, Hotton, Marche-Les Dames, pour ne citer

 que ceux- là


Aujourd’hui l’escalade à la Roche Grise est interdite et de toutes les

façons, c’est « La Brousse » Nous avons pu y grimper sans soucis

 jusqu’en 2010 environ.


Les Aiguilles de Chaleux sont aussi classées Patrimoine

Exceptionnel de Wallonie, esthétique, archéologique, géologique et

botanique.

http://echosrochassiers.blogspot.com/2018/08/les-aiguilles-de-chaleux.html

Chaleux a donc le même statut que le Thier-Pirard, on peut grimper à

Chaleux... Pas à la Roche Grise, c’est un poids deux mesures…

Normal nous sommes en Wallonie...


Je prends aussi comme exemple les Rochers de Sy qui après leur

fermeture en 2002, sont à nouveau ouverts à la pratique de l’escalade

 

Ce lieu, fréquenté depuis 1932 par les grimpeurs belges offre

 plusieurs niveau de difficultés et ce dans un cadre naturel

 magnifique.


Ces rochers figurent sur la liste du patrimoine immobilier classé de

Ferrières depuis le 5 octobre 1942 et certains sont repris comme

zone Natura 2000 et comme Site de Grand intêret biologique.  


Concernant la Roche Grise, ce n’est pourtant pas faute d’avoir

essayé.


Nous avons contacté la commune, la DNF, nous avons même été

 jusqu’au ministre de l’environnement de l’époque sans succès.


Nous avons précisé que nous demandions l’autorisation uniquement

 pour le Rocher Principal (La Roche Grise) excluant les autres

 rochers.


Nous avons aussi souligné que la base du rocher était située à

quelques mètres seulement du sentier qui longe l’Ourthe où passent

régulièrement, randonneurs, pêcheurs, vététistes.


Chercher l'erreur....


Ajoutant, que ici toutes les voies étaient équipées sur broches et que

toutes se descendaient en rappel, donc pas de sorties  au sommet.

 

Malgré ces arguments ce fut un niet, la DNF et le cabinet du ministre


se rejetant la balle mutuellement, c’est plus facile...


Avouez qu’il y a de quoi l’avoir mauvaise et mauvaise est un

 euphémisme…


Voilà qui nous prive d’un « Petit coin de Dolomites »


http://infos-escalade.blogspot.com/2008/02/la-roche-grise.html


LA ROCHE GRISE – SLAG IN HET GEZICHT EN VERBITTERING


SLAG IN HET GEZICHT EN VERBITTERING


Een indrukwekkend uitzicht uit de jaren 1900, dat het belang

toont van het Thier-Pirard-massief en de traversée ervan bij

La Roche Grise in Comblain-au-Pont

Klikken om te vergroten


Op 11 april 1986 ontving ik van het schepencollege van

 Comblain-au–Pont de geschreven toelating om te mogen

 klimmen op de rotsen van Thier Pirard. (dit document heb ik

 uiteraard nog steeds in mijn bezit).

Sindsdien is het statuut van de rotsen van Thier-Pirard

 veranderd en is het een site geworden van groot biologisch

 belang en Uitzonderlijk Waals Patrimonium, net zoals

 praktisch alle rotsmassieven van het land, met name Freyr,

 Dave, Hotton, Marche-les-Dames, om er maar enkele te

 noemen.

Tegenwoordig is het klimmen op de Roche Grise verboden en

 is het sowieso een “jungle” geworden. Tot ongeveer in 2010

 hebben we er zonder zorgen kunnen klimmen.

De Aiguilles de Chaleux zijn ook geklasseerd als

 Uitzonderlijk Waals Patrimonium, op esthetisch,

 archeologisch, geologisch en botanisch vlak.


http://echosrochassiers.blogspot.com/2018/08/les-aiguilles-de-chaleux.html

De rotsen van Chaleux hebben dus hetzelfde statuut als die

van Thier-Pirard, maar op die van Chaleux mogen we

 klimmen...

Niet op de Roche Grise, dat is 2 maten en gewichten …

Wat normaal is, we zijn immers in Wallonië...


Ik neem ook de rotsen van Sy als voorbeeld die, na hun

 sluiting in 2002, opnieuw open zijn voor klimactiviteiten.


Deze plek, reeds bezocht sinds 1932 door Belgische

klimmers biedt meerdere moeilijkheidsgraden en dat in een

magnifiek natuurlijk kader.

Deze rotsen staan sinds 5 oktober 1942 op de lijst van het

geklasseerd onroerend erfgoed van Ferrières en sommige zijn

 opgenomen als zone Natura 2000 en als site van groot

 biologisch belang.

Wat de Roche Grise betreft, het is niet dat we niet geprobeerd

hebben.

We hebben de gemeente gecontacteerd, Natuur en Bos, en

 we zijn zelfs bij de toenmalige minister van milieu geweest,

 zonder succes.

We hebben verduidelijkt dat we enkel toestemming vragen

voor de belangrijkste rots (La Roche Grise) dus niet voor alle

andere rotsen.

We hebben benadrukt dat de voet van de rots op slechts

enkele meters ligt van het pad langs de Ourthe waar geregeld

wandelaars, vissers en mountainbikers passeren.

Zoek de fout....

Hieraan kan worden toegevoegd dat alle routes uitgerust

waren met brochen en dat ze allemaal af te dalen zijn in

rappel, dus geen uitklimmen naar de top.

Ondanks deze argumenten volgde er een njet, doordat Natuur

 en Bos en het kabinet van de minister de bal steeds naar

elkaar toe speelden, wat natuurlijk het gemakkelijkste is...

Dat deze situatie iets is om boos over te zijn, is een

understatement …

Dit alles berooft ons van een « Dolomitenplekje »





lundi 24 mai 2021

LE CHAFFOUR - LA REID


liquez pour agrandir


Situation et accès : 

Liège- Theux- La Reid 

IGN : 49/ 3-4 

Coordonnées : X 251.000 Y 132.600 

Par la N 697, entre Spa et Sougné-Remouchamps rejoindre la Reid. Au centre du village par la rue du Chenal, poursuivre sur +/- 500 mètres le Chemin du Chaffour. 

A la croisée des chemins, (Crucifix et panneau Chaffour) prendre à droite sur une cinquantaine de mètres jusqu’à la combe. ( barrière et panneau propriété privée ) 

Cliquez pour agrandir




Description : 

Située à l’orée d’un bois, le Chaffour est une ancienne carrière, établie dans une belle et spacieuse combe. 

Elle présente au Nord-Ouest une paroi verticale compacte de 9 mètres de haut, présentant des dalles compactes sillonnée par 7 fissures de la plus fine à la plus grosse et d’une étroite « faille » qui perce le rocher de part en part. 

Le pan sud-ouest, forme un « demi-anticlinal » au sommet érodé. 

Au sud-est, c’est une barre délitée avec néanmoins quelques possibilité d’escalade dans des « Blocs –Fissurés » . 

La Roche est un calcaire jaunâtre solide dans l’ensemble. 

Possibilités d’ouverture de haut niveau, après nettoyage. 

Equipement: 

Actuellement, 10 broches et quelques vieilles plaquettes artisanales sont en places, l'ensemble est peu cohérent de plus, certaines broches ne sont pas totalement enfoncées et aucunes n’a de boutonnière. 

Les fissures conviennent parfaitement pour l'utilisation des coinceurs et emportez des grandes sangles pour les moulinettes. 

Accès : 

Escalade tolérée, propriété privée.

Remarque : 

Dans la sapinière jouxtant le Chaffour, s’ouvre au ras du sol, la grotte du même nom. 

La cavité est fermée par une « porte » UBS et son accès réglementé. Propriété Privée.

L’endroit est calme et propre respectez-le. Ne laissez rien traîner et emportez vos déchets. 

                          Paroi nord-ouest 

De droite à gauche : 

Fissure 1 : 5c (3 broches) 

Variante : qui rejoint la fissure1 

La Faille : 5a (3 broches) 

Beau Dulfer, départ expo en tête . 

La Niche : 5a 

La plus grosse des fissures, flanquée d’une niche à mi- hauteur. Très poussiéreux avec un bloc qui branle un tantinet. 

Le Dièdrinet : 3 

A l’extrême gauche de la paroi, mini dièdre évident. 




                Pan sud-ouest ( Demi-Anticlinal ) 

L’Arête : 6a / 6b ? à confirmer. ( moulinette)

J-C Vittoz

Gravir le bord gauche du « Demi-Anticlinal » démarrer au point le plus bas de l’arête.

 

L’Entaille : 5c /6a ?  (Moulinette)

J-C Vittoz

A bras, sortie merdique, à nettoyer absolument. 

                             Barre sud-est 

Une série de pas et passages allant du 3 au 5. 




Avertissement : 

Ce n’est pas parce qu’un site est interdit à la pratique de l’escalade, situé dans une propriété privée et /ou une réserve naturelle, qu’il est défendu d’en parler et de tracer les possibilités qu’il offre dans ce domaine. 

Par contre, il est important de savoir, que tous les sites rocheux repris et énoncés sur cet info, le sont à titre d’inventaire des possibilités de la pratique de l’escalade en Wallonie. 

Ces descriptions ne constituent donc nullement à des incitations ou des invitations à grimper en ces lieux. 

Le cas échéant, toute personne désireuse d’y accéder devra impérativement prendre soin d’obtenir toutes les autorisations nécessaires pour ce faire. 


Les rochers sont situés dans une propriété privée.

D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et l’équipeur de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation du site et de la pratique de l’escalade

Les grimpeurs doivent être OBLIGATOIREMENT assurés à une fédération alpine et/ou à une compagnie d’assurance de leur choix.  

L'escalade est une activité " à risques" le grimpeur est seul responsable de sa propre sécurité et doit estimer lui-même les risques qu'il prend en fréquentant le site et en s'engageant dans les voies.

Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer. 

Bibliographie : 

Blocs et Falaises de Wallonie –Vallée de la Vesdre - 2002 - J-C Vittoz

LE GRAND POIRIER - MODAVE

  LE GRAND POIRIER - MODAVE Comme convenu, la main-courante dans la première longueur de « Insatiables » a été  remplacée par un câble 12 mm...