Rechercher dans ce blog

jeudi 21 juin 2018

La Carrière Beaupère- Anhée


Cliquez pour agrandir



Situation et accès:
Namur-Anhée
IGN: 53/3-4
Coordonnées: X 185.750 Y 113.250
En rive gauche de la Meuse en bordure de la N 92, pratiquement en face du barrage d’Yvoir.

Description :                                                                                                                     
 Dénommée aussi Carrière de Hun et Dalle du Beaupère, c’est une dalle inclinée orientée au sud, de 20 à 25 mètres de hauteur sillonnée par des fissures verticales et horizontales entrecoupées par des zones assez lisses. 24 voies allant du 4 au 6b qui se déroulent sur un bon calcaire.

Equipement: Broches.

Parking:
Le même que pour le Paradou, traversez l'écluse, pour rejoindre la rive droite et la carrière.


Accès et conditions :

Géré par KBF.
 
Les grimpeurs du KBF et du CAB doivent être en possession 
de leur cartes de membre. 
L'accès est autorisé aux grimpeurs du NKBV, munis de leur
 carte de membre annuelle. 
Pour les groupes: KBF - NKBV et CAB, une autorisation préalable
 est requise, s'adresser au secrétariat du KBF. 
Les membres de la KBF peuvent inviter au maximum 
2 non-membres 3 fois par an - veuillez contacter le secrétariat de la KBF
 
Le topo ( La Dalle du Beaupère) est en vente au prix de  8€ - 32 pages rédigé en néerlandais / français et propose 24 voies et 3 "promenades"

 

 
Plus:
https://www.facebook.com/pg/BelgianReboltingTeamKBF/photos/?tab=album&album_id=432543577189435

lundi 18 juin 2018

L'ASEPTISATION DE NOS SITES NATURELS D'ESCALADE


De grosses modifications comportementales de nos "responsables"sont en cours concernant l’équipement de nos massifs d’escalade. Celles-ci m’amènent aujourd’hui à réagir pour dénoncer et contester certains excès.
C'est malheureusement désormais une évidence, l' aseptisation quasi générale de nos massifs rocheux est en cours, équipement à outrance et la banalisation de l'escalade ne font plus aucun doute.

En effet, chez-nous bon nombre de massifs sont suréquipés où sont en passe de l'être...

 

Je ne prendrai qu'un seul exemple pour le moins révélateur ( il y en a bien d'autres) les Rochers de Fidevoye (du Paradou) à Yvoir, la voie "le Grand Dièdre" comptait en tout et pour tout huit pitons relais compris..

Aujourd'hui cette belle voie est totalement dénaturée par une orgie de broches, on en compte pas moins de 17 placées +/- tous les 3 mètres, peut-on encore considérer que c'est de l'escalade...? 

 

  Cliquez pour agrandir

 


Ici, la paroi a été "redressée" pour faire plus spectaculaire.

 

 Et encore celle-ci sur la dalle inclinée de "Tour-en-Bêche" à quelques mètres du sommet sans le moindre danger en cas de chute

 

              

               La non acceptation du risque


Aujourd’hui bon nombre de grimpeurs sont issus des salleset revendiquent les mêmes garanties de sécurité lorsqu'ils grimpent en extérieur, C'est utopique ! 

L’absence de dangerosité sur un site naturel ça n'existe pas, même en plaçant un ancrage tous les trois mètres...   

PLUS:

http://infos-escalade.blogspot.com/2018/06/grimper-tue-alex-tavernier-special.html
                                
On n’évitera jamais totalement les accidents sur les spots naturels, comme le confirment d'ailleurs les derniers accidents de 2014 et 2017. Malheureusement, le dernier fut mortel et paradoxalement ces accidents sont survenus sur un des sites le plus "sécurisé" de Belgique:

PLUS:

http://infos-escalade.blogspot.com/2018/06/blog-post.html

Il faut aussi savoir que la plupart des accidents sont des erreurs humaines, donc facilement évitables si l'on est attentif.

Notre sport est avant tout une discipline de liberté et de nature qui comporte des risques objectifs et subjectifs que chacun doit connaître et assumer pleinement.


" Utiliser la normalisation des voies pour lutter contre les accidents peut être vu comme une insulte à l’intelligence"

 

Il faut absolument que nos "responsables" aient assez de discernement pour conserver quelques sites pour la pratique de l'escalade traditionnelle à l'équipement plutôt aéré (distance entre les points). Afin que ceux qui le désirent puissent encore vivre un peu "d'aventure" en plaçant eux-même des protections supplémentaires si besoin est et ainsi apprendre à gérer son mental, le stress et ses émotions. 


Pour celles et ceux que ça n'intéresse pas, ils n'auront que l'embarras du choix dans les nombreux autres sites désormais" sécurisés"

 

Bien qu'il n'y ait pas chez-nous des "Terrain d'aventure" (TA) ou alors seulement dans des endroits non officiels, il faudrait comme en France une classification des sites: sportif, blocs, terrain d'aventure et pour chez-nous peut être en ajouter un " Site terrain semi aventure" (TSA)

 

  PLUS:

 

http://infos-escalade.blogspot.com/2018/06/normal-0-21-sites-naturels-descalade-en.html

 

L'irrespect de l'équipement original et de l'éthique des ouvreurs

 

 Notre sport est avant tout, une activité de liberté, ouvrir une voie est un moyen d'expression personnelle et de créativité...
Voici ce que l'on retrouve notamment dans la charte de l'équipeur de la FFME :
 
"Respecter l'ambiance des anciennes voies : ne pas couper, ou ouvrir une voie
moderne trop près d'un itinéraire classique intéressant".

Comme ce ne fut pas le cas récemment, notamment  à ESNEUX,  devenu une SALLE EN PLEIN-AIR, voir ce lien en bas de page:

PLUS


https://infos-escalade.blogspot.com/2008/02/dalle-desneux-four-chaux-15-02-2008.html

"Le rééquipement des anciennes voies régulièrement parcourues doit, soit se faire à l'identique (remplacement des ancrages vétustes) en respectant au maximum l'engagement antérieur même nombre total d'ancrages dans chaque longueur".  

Chez-nous actuellement plus rien de tout ça, c'est l'anarchie et l'aseptisation orchestrée par des "irresponsables" pour la plupart sans la moindre "culture alpine" qui modifient sans vergogne le profil, le caractère et l'engagement des voies, faisant fi de l'éthique des ouvreurs, ce n'est plus acceptable, il faut absolument que ces pratiques méprisantes cessent immédiatement.

Irresponsables en action, lors du "Cours animateur" du 21 mai 2017.

Cliquez pour agrandir

  
Encore un bel exemple en vidéo celui-là:

PLUS


https://infos-escalade.blogspot.com/2018/06/sy-les-voies-sont-ouvertes.html

Comme mentionné plus haut, s'il est indispensable de remplacer les ancrages lorsque ceux-ci deviennent douteux ou vétustes, il est impératif de les replacer à leur endroits initiaux, sauf bien évidemment cas particulier où la roche serait sapée nuisant à la solidité.
                                
                        La Banalisation


 Tout aussi probant, ils banalisent l'escalade en exportant la salle et les moulinettes à outrance en falaise, en y organisant notamment des fancy-fair, le plus célèbre de ces "Outdoor Show" étant celui de Durnal, composé d'un "Jury de connaisseurs" 

Chaque grimpeur recevra un T-shirt et un dossard, croissants, jus d’orange, un tirage au sort, pointage électronique, ATTENTION ! Obligation de mousquetonner toutes les broches de la voie, sauf si les deux broches sont à moins d’1 mètres. (sic)
En cas « d’oubli » répété, des sanctions peuvent être prises par le jury (pénalités ou même exclusion du challenge). Les broches peuvent être utilisées comme point d’aide sans pénalité. 

En apothéose ! Le verre de l’amitié suivi du BBQ,
Le feu d'artifice n'est pas encore prévu.... Tout ça inclus dans la PAF de 36€ par cordée. On croit rêver...
Il paraîtrais même que cette kermesse va être proposée au "Patrimoine irrationnel de la varappe en Wallonie" A confirmer.




                                     Rochers de Régissa

 Le labeur étant devenu beaucoup trop ardu pour un seul homme, c'est en 2015, que je contacte les instances du CAB, leur proposant l'acquisition du site.
je vous passe les détails et c'est en mai 2016, que le CAB en devient officiellement le propriétaire, je le regrette déjà amèrement...


Effectivement, l'irresponsabledes rochers annonce:

"Dans le plan d'action rochers et dans le cadre du développement stratégique du CAB entamé par le Conseil d’Administration depuis 2 ans) : l’état des lieux et les objectifs établis par le CA (avec mes remarques)et qui sont donc la base du projet de plan d’action.
Il est pour moi évident que le mandataire de chaque massif a également son mot à dire dans le plan d’action de « son » massif, même si la décision finale reste à la fédération (en fait à moi ) qui en est « gestionnaire officiel » au vu des permis qu’elle a dû obtenir..." Et donc en clair, c'est moi qui commande, cause toujours tu m'intéresse...

Je crains fort que les modalités du développement stratégique" Un bien grand mot, pour finalement pas grand chose... N'augurent rien de bon, notamment pour Régissa, si ce n'est que d'augmenter les points d'ancrage et forcément transformer la caractéristique des voies et comme pour la plupart des autres sites, en faire un Alpinodrome mercurochromé.

Je m'y oppose farouchement, j'y veillerais personnellement et compte bien exercer mon droit de regards, que je pense être tout à fait légitime en tant qu'ouvreur, équipeur, et gestionnaire bénévole du site pendant plus de 18 ans.
Je rappelle que Régissa, comporte 65 voies allant du 3 au 6b+ avec une majorité de 4 et 5 et que dans la plupart de celle-ci il est possible d'augmenter sa protection sur coinceur.

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1094&...

Comme dit précédemment, pour celles et ceux que ça n'intéresse pas, ils n'auront que l'embarras du choix dans les nombreux autres sites désormais " sécurisés"

Le cas échéant, ils pourront aussi gravir les itinéraires en second, ou encore en moulinettes, selon les règles de l'art bien évidemment :

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1680&...

En espérant vivement que nos responsables vont se ressaisir et changer de cap radicalement.

  Voici quelques exemples ( il y en a bien d'autres) d'un "équipement" anarchique, sans nul doute effectués par des spécialistes, l'incohérence est totale.


Tout juste sous le sommet, on remarque des ancrages placés les uns à côté des autres, dans des zones douteuses fissurées, qui sont bien évidemment sujettes aux infiltrations, c'est insensé.



 Et tout ça sur cette petite zone...



dimanche 17 juin 2018

VIA CORDATA DE LA CROIX MOSSAY



  PREMIERE VIA CORDATA DE BELGIQUE


  Cliquez pour agrandir



Situation et accès:
Liège- Forêt - Trooz
IGN : 42/7-8
Coordonnées : X 243.625 Y 141.250

VOUS Y RENDRE:

1. Par l’autoroute E25, Liège - Luxembourg, sortie n° 43 Beaufays. Rejoindre la localité, arrivé aux feux prendre à droite vers Spa, puis immédiatement à gauche, la rue de Trooz (Le Péry) qui descend vers Trooz. Arrivé en bas (rond-point) à droite puis, première à gauche Rue Fenderie, vous y êtes.

2. De Chénée, prendre la direction de Chaudfontaine-Verviers. Suivre la route sur 6 km jusqu’à la gare de Trooz, le rocher est situé en face de cette dernière, sur la rive opposée.
Au rond-point deuxième à droite puis première à gauche rue Fenderie, franchir le pont qui enjambe la Vesdre (Rue Fenderie) Pour stationner au Bief de la Fenderie (Sauf avis contraire) 


 

EN BUS - Trooz-Fenderie
http://www.infotec.be/Medeplacer/Horaires/arret?arret=TROOZ%20Fenderie

EN TRAIN - Gare de Trooz - juste en face des rochers.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gare_de_Trooz

Google Maps: Encoder- Trooz, Ry Fenderie

GPS: Encoder - Trooz, Rue de la Fenderie.

"La Via Cordata" (Cordée) est un itinéraire qui combine la randonnée et l'escalade en empruntant au mieux les faiblesses du rocher, comme les vires en particulier et en utilisant au mieux les prises naturelles.
La progression est la même que pour l'escalade et s'effectue en cordée de 2 minimum.
Le premier de cordée, devra obligatoirement connaître parfaitement l'ensemble des techniques de progression en escalade.
Des points d'ancrages sont en place, des "poignées" métalliques, des broches classiques et des queues de cochon, qui permettent de s'assurer et qui indiquent l'itinéraire.


Quelle est la différence, entre une Via Corda et une Via Cordata

Voir ici:
http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?p=622&mforum=infosescalade

Recommandations:
Pour ne pas attirer l'attention outre mesure, restez des plus discret, veuillez s'il vous plait vous équiper au départ de la via et déséquiper vous à la sortie.
Respectez la nature, emportez vos déchets, suivez impérativement les sentes "balisées" à l'avance un grand merci pour tous.

Avertissement:

La via cordata est située dans une propriété privée.

L'escalade et le parcours de la via est interdit à des fins commerciales.


Pour l'escalade veuillez visiter ces liens:


http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=733&mforum=infosescalade

Description
La via est composée de trois "secteurs" distincts, d'amont vers l'aval : La Grosse Roche,
le Rognon des Vires, le Socle et Rognon Noir.


Ce parcours aux allures "alpin" est unique dans notre pays et se distingue notamment par son développement exceptionnel une boucle de 3km.
Il se déroule sur une colline boisée abrupt qui domine la rive droite de la Vesdre.
A cet endroit, les rives sont quasiment inaccessibles et les rochers isolés, ce qui confère au lieu une ambiance particulière.

De part la configuration très tourmentée des rochers, la progression est pour le moins sinueuse mais, bons nombre de relais (souvent rapprochés) sont à votre disposition, à vous de choisir celui qui vous conviendra le mieux. A l'instar de la texture peu ordinaire et parfois précaire de la roche (grès quartzique) cet itinéraire est particulier à tout point de vue, les esprits chagrins, les amateurs de "voies" aseptisées s'abstiendrons.

Ce qu'en dit Stéphane:


"Le parcours est varié et présente quelques passages physiques.
Il faudra aussi pouvoir se mouvoir avec aisance dans certaines traversées, les prises sont nombreuses, mais la (faible) largeur des vires et la verticalité de certains passages nous rappellent le vide sous nos pieds. D'un point de vue technique, il faudra être à l'aise avec les manipulations de base (relais - rappel) et aussi savoir judicieusement où faire relais pour éviter le tirage. Heureusement, de nombreuses possibilités s'offrent à vous".


Approche:

On démarre par un bon sentier, qui débute derrière le manoir de la Fenderie (Borne en pierre et marque jaune)



 
Il monte en lacets le long de la colline, on le quitte, à la 3ième « épingle à cheveux » (Flèche jaune GR -VIA) 




pour suivre la sente des Botteresses qui s’étire à flanc de colline, jusqu’au sommet du massif.
Au sommet du massif, prendre à gauche un sentier bien marqué qui descend sur 60 mètres, jusqu'à une ferronnerie indiquant VIA.




Juste en face de celle-ci, descendre la pente puis longer la paroi, jusqu'à un "îlot" où est érigée la Croix Mossay (Attention ! Elle est fragile)

 
Plan d'ensemble:

Cliquez pour agrandir

 

Type d'itinéraire: en boucle, parking-parking
Orientation générale: sud-ouest
Approche aller: +/- 15 minutes.
Retour: +/- 30 minutes.
Altitude départ via: +/-85 mètres.
Altitude maximale: +/-220 mètres.
Développement total: 3 km.
Dénivelé positif : +/- 245 mètres.
Temps de parcours via: en cordée de deux: 2h30
Temps de parcours total: 3h15.
Première intégrale - J. Keppenne -J-C Vittoz.
Cotation globale: Dinf.
Premiere intégrale en solo: J-C Vittoz
 
Je sais que la pratique est mal vue, néanmoins, chacun fait...
Et ce mercredi 17 juin 2015, ce fut fait avec perso et une nouille de 20m pour le rappel et au cas où… C'est promis, je ne recommencerais plus.

 Vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=0iH812W9hmY&feature=youtu.be


Equipement:
Queues de cochon, broches classiques et poignées métalliques. Relais: maillons + chaînes.

ATTENTION! Les poignées métalliques sont UNIQUEMENT prévues pour la progression, il ne faut en aucun cas les utiliser pour l'assurage ou le rappel, seules les queues de cochons et les broches "classiques" sont prévues à cet effet, il en va de votre sécurité et de celle des autres usagers.

Matériel:

Corde de 30 mètres, descendeur, perso / longe, 4 dégaines et sangles obligatoires, le port du casque est conseillé, un rappel de 6 mètres est obligatoire (Signalé par une plaque)


                               PREMIERE PARTIE:

Grosse Roche

On attaque par un rétablissement, puis une traversée en dent de scie, jusqu'au premier relais.
La deuxième longueur "La Grande Vire"est beaucoup plus directe, jusqu'au rappel obligatoire.  




Attention pas trop vite ! Il fait 6 mètres ( de Broche à Broches) et aboutit sur une vire où débute "La Traversée du Gaz" Ambiance !
 





Ensuite on entame le Pilier Supérieur, une longueur verticale soutenue qui aboutit au sommet ( relais sur arbre) 

 Grimpeur au Pilier Supérieur
 



                              
DEUXIEME PARTIE

Le Rognon des Vires


 





Au sommet du Pilier Supérieur, poursuivre par la gauche par une sente qui descend en serpentant, puis après +/- 200 mètres rejoint la confortable Vire inférieure que l'on suit jusqu'au relais.
Un ressaut, une courte traversée (relais) puis une paroi verticale qui aboutit à la spacieuse Vire Alpine, relais. Toujours par la gauche, suivre la sente pour rallier rapidement le Socle- Rognon Noir.

                             
TROISIEME PARTIE

Socle - Rognon Noir





Une petite traversée oblique, suivi d'un ressaut permet de se rétablir sur une large vire que l'on suit par la gauche, relais facultatif (1broche 1queue) suit un passage déversé qui retrouve le sol et rejoint immédiatement la base du Rognon Noir pour y faire relais.

Plusieurs ressauts aboutissent sur une grande et confortable plate forme. Au relais, descendre facilement de quelques mètres, un passage vertical aboutit sur large plate-forme, suivi d'un court mur légèrement déversé qui permet de se rétablir sur une vire où l'on relaye.
Gravir directement l'éperon final pour sortir relais. Rejoindre rapidement le sentier des crêtes que l'on suit par la droite pour rentrer au bercail. 



                   NOCTURNE A LA VIA

Ce vendredi 21 octobre, sortie nocturne avec Alain mon indéfectible compagnon, nous rejoignons Trooz sur le coup de 20h30. L'ambiance est plutôt humide et le thermomètre indique 6 degrés, qu'a cela ne tienne nous sommes en automne et cela fait partie du jeu.
Une activité de plein air la nuit permet de ressentir les choses différemment, tous nos sens sont en éveils, nos repères changent, la vision se concentre presque exclusivement sur ce qui se trouve devant soi et l'attention redouble. Nous bouclerons le parcours en un peu plus de 3h30.
 


MERCI:
Pas moins de 42 séances souvent ardues, dont 25 effectuées seul, ont été nécessaires pour équiper ce parcours.
Je tiens à dire merci à José Mossay pour sa sympathie et ceux qui m'ont aidé au cours de la réalisation, Julien Keppenne, Carlo Scarnecchia, Davide Vitale, avec un merci tout particulier à Stéphane Winandy


La via cordata est une activité " à risques" le participant non encadré par une personne compétente doit estimer lui-même les risques qu'il prend en s'engageant dans une voie et est donc seul responsable de sa propre sécurité.

D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et le gestionnaire du site de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation du site, de la pratique de l’escalade et de la via cordata.

Comme dans l’ensemble de nos massifs, vous fréquentez les sites sous votre entière responsabilité.

le grimpeur autonome est seul responsable de sa propre sécurité, voire de celle des autres (mise en danger d'autrui).

Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer suite à son engagement dans la voie.

Et se rappeler que, malgré toute l'attention apportée lors de l'équipement d'une voie en falaise, nul ne peut garantir la fiabilité absolue des points d'ancrage, le risque zéro n'existe pas le croire serait un leurre.

Il faut donc ne pas accorder une confiance excessive dans les amarrages, une règle essentielle est de toujours vérifier l'équipement en place. Dans le doute, chaque grimpeur est tenu de prendre les mesures de prudence qui s'impose, cela en toute circonstance.

 

samedi 16 juin 2018

ROCHERS DE REGISSA






 Cliquez pour agrandir

Situation et accès:
 
Liège- Vierset-Barse - Modave
IGN : 48/ 3-4
Coordonnées : X 213.150 Y 131.250
De Huy, remonter la vallée du Hoyoux la N 641 sur 5 km, les rochers sont situés sur la gauche de la route juste en face des anciens établissements Pirard et en rive droite du Hoyoux.

VOUS Y RENDRE:

Accès : TEC – Ligne 126a – Huy - Ciney - Havelange Arrêt : Vieux-Barse à 100 m des rochers.

http://www.infotec.be/Medeplacer/Horaires/Arret.aspx?arret=MARCHIN+R%C3%A9gissa+-+Gare&id=NL76bca

Google-Maps et/ou GPS- encoder: 32 vallée du Hoyoux - Modave.

Coordonnées GPS:
ROCHER
Coordonnées GPS: PARKING
Votre itinéraire
ICI : http://climbingaway.fr/fr/site-escalade/regissa


SECOURS:
En cas d'accident grave, composez le numéro d'urgence le 112 pour les pompiers et les ambulances.
Que devez-vous dire lorsque vous appelez un numéro d’urgence ?
Généralement, lorsque vous composez un numéro d'urgence, vous vous trouvez dans une situation stressante. Il est toutefois essentiel que vous communiquiez des informations correctes et précises à l'opérateur et que vous répondiez à toutes ses questions.

Indiquez-lui :
l'endroit exact: Rochers de Régissa 32, Vallée du Hoyoux - Modave
Ce qui s'est passé
S'il y a des blessés
Qui vous êtes http://www.112.be/fr/pas-de-blabla.html

http://www.infotec.be/index.aspx?PageId=631734022642174032

Parking:



http://infosescalade.forumup.be/ntopic225-infosescalade.html


Le labeur étant devenu beaucoup trop ardu pour un seul homme, c'est en 2015, que je contacte les instances du CAB, leur proposant l'acquisition du site.

je vous passe les détails et c'est en mai 2016, que le CAB en devient officiellement le propriétaire, je le regrette déjà amèrement...

Effectivement, "l'irresponsable"des rochers annonce:

"Dans le plan d'action rochers et dans le cadre du développement stratégique du CAB entamé par le Conseil d’Administration depuis 2 ans) : l’état des lieux et les objectifs établis par le CA (avec mes remarques) et qui sont donc la base du projet de plan d’action".

Je crains fort que les modalités du "développement stratégique" Un bien grand mot, pour finalement pas grand chose... N'augurent rien de bon, notamment pour Régissa, si ce n'est que d'augmenter les points d'ancrage et forcément transformer la caractéristique des voies.
Et comme pour la plupart des autres sites, en faire un Alpinodrome mercurochromé.


Je m'y oppose farouchement, j'y veillerais personnellement et compte bien exercer mon droit de regards, que je pense être tout à fait légitime en tant qu'ouvreur, équipeur, et gestionnaire bénévole du site pendant plus de 18 ans.

Description :

Orientée à l’ouest et haute de 10 à 35 mètres (35 mètres pour Supercalifragilis 30 à la Chiffonnière du Caire) c’est une longue barre assez morcelée entrecoupée de dièdres et caractérisée par de nombreux toits, elle débute au bord de la route et monte en biais sur une distance d’environ 150 mètres dans le versant boisé, la roche est un magnifique et solide poudingue couvinien.

Offrant à peu près tout les styles d’escalade, c’est sans conteste, une des plus Intéressantes écoles de la région. 


http://infos-escalade.blogspot.com/2018/06/les-roches-du-bois-de-sandron.html

Les Blocs

Au-dessus du rocher principal, on découvre une tranche de 80 mètres de long sur 4 à 8 mètres de haut et un immense pierrier. En dessous, en aval et en amont dispersé en sous bois à des niveaux différents, on découvre de nombreux bloc de 3 à 6 mètres de hauts, ici l’escalade est strictement interdite.

A notre connaissance, Régissa, les Roches du Bois de Sandron, le Grand Poirier et la Roche à Frêne, représentent sans nuls doutes les plus grandes étendues de rochers poudingue de wallonie.


 
Accès: Propriétaire -Gestionnaire CAB

Equipement :

Celui-ci a été fourni et entièrement réalisé par votre serviteur, 269 broches sont en place.Tous les relais sont équipés de maillons rapide de 12mm, dont bon nombre sont "chaînés"

ATTENTION DANGER !  Si vous tenez à votre vie, n'utilisez en aucun cas ces anneaux SUICIDE





PLUS:  http://infos-escalade.blogspot.com/2018/05/normal-0-21-miseen-garde-sur-les.html


ET SURTOUT ! N'effectuez JAMAIS vos moulinettes, comme nous le montre cette éloquente vidéo, vous y reconnaîtrez sans peine " Le nec plus ultra" de nos "Responsables"


http://infos-escalade.blogspot.com/2018/06/sy-les-voies-sont-ouvertes.html


SITE CLASSE TERRAIN SEMI AVENTURE ( TSA)

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?p=5360&mforum=infosescalade%20-%205360


L'équipement sur broche ne correspond pas au standard des sites normalisés. 

NB. Toutefois, dans la majorité des voies, il est possible d'augmenter sa protection sur coinceur.

" Utiliser la normalisation des voies pour lutter contre les accidents peut être vu comme une insulte à l’intelligence"

Plus:
http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=2043&mforum=infosescalade


A savoir :
Ce massif est plus particulièrement réservé aux terriens, les Rocs Athlète, octos et autres gradistes s’abstiendront sous peine d’êtres déçus, s’ils sont dans le coin, qu’ils aillent plutôt voir au Porche de Roiseux situé 3km plus haut dans la vallée :
http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?p=28&mforum=infosescalade#28

5- L’usage de la magnésie est strictement prohibé -The magnesia is strictly forbidden – De magnésia ist streng verboten - De Magnesia is ten strengste verboden.

Un panneau en place à l’entrée du site reprend cette interdiction.


http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=584&mforum=infosescalade

Moulinettes : afin d’éviter une usure prématurée des ancrages il est obligatoire de poser des mousquetons et surtout ne pas mouliner directement sur les broches où les maillons rapide

PLUS:
http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?t=1680&mforum=infosescalade

Comme dans la plupart des massifs se situant le long d’une nationale, un bémol est à signaler, le bruit engendré par la circulation routière, surtout les Week-end. Si vous pouvez grimper en semaine, c’est beaucoup plus calme.

POUR LA PETITE HISTOIRE

C'est dans les années 1960 que D. Heymans et F Dechany fréquentent pour la première fois Régissa, puis dans les années 1970 P. Devillers.

Concernant d'éventuelles ouvertures, rien de concret à signaler hormis trois vieux pitons retrouvés çà et là...

En 1997 lorsque nous arrivons à Régissa, l’endroit est totalement délaissé, la paroi est presque invisible, complètement recouverte par la végétation, la base inaccessible barrée par un énorme et épais tapis de ronces.

Devant l’ampleur de la tâche et pour ne pas avoir de mauvaise surprises, nous décidons de contacter le propriétaire qui nous accorde l’autorisation écrite faite en deux exemplaires de pouvoir accéder aux rochers de défricher et d’aménager le site pour la pratique de l’escalade. C’est donc depuis 1997, que nous grimpons officiellement à Régissa.

Je tiens vivement à remercier le propriétaire pour sa spontanéité, sa cordialité et la confiance qu’il a bien voulu nous accorder.

Mais, c'est en 2007/ 2008,que la majorité des voies seront ouvertes et équipées, le massif et les voies régulièrement entretenues.

A partir de 2008 jusqu'en 2013, je serais sur place 2 parfois 3 fois la semaine pour ouvrir mais surtout pour du nettoyage.
De temps à autres heureusement je serai aidé par des compagnons que je tiens à remercier, plus particulièrement, Davide Vitale et Stéphane Winandy

Depuis, ne m'étant plus occupé de l'entretien du rocher, que occasionnellement et ce pour divers motifs, la végétation a repris le dessus, et certaines voies devenues totalement impraticables c'est de nouveau la brousse, principalement sur le haut du massif.

Un entretien collectif est théoriquement prévu 2 fois l'an, en janvier et février, encore faudra t'il que la météo soit des nôtres et qu'il y aie une forte participation ( permettez-moi d'en douter)
De toutes les façons, deux séances par an seront tout à fait insuffisantes, pour que le site soit à nouveau propre et praticable dans son entièreté, vous verrez sur place...

GRIMPE à REGISSA SOUS LA NEIGE

http://infosescalade.forumup.be/viewtopic.php?p=2449&mforum=infosescalade- 2449


LES VOIES


Les numéros correspondant aux voies sont inscrits à la base de chacune d’elles.

De droite à gauche :

1. Rapa Nui : 5c
J-C Vittoz
Bloc situé à l’extrême droite du massif au bord de la route.
Facette Nord : 5c directement dans le dévers sans utiliser l’arête et sans se rétablir sur la terrasse de la Facette route. 


A gauche de la Facette Nord : 4a 


Facette Route : 3.

2. Projet
Dalle et mini toit

3. Bourrasques : 4b
J-C Vittoz
4b en utilisant l’arête, 4c en dalle.
C’est la première petite dalle située à l’extrême droite de la barre.

4. Le Petit Gris : 4a (solo)
J-C Vittoz
A gauche de la plaque « Magnésie interdite » passer un court ressaut puis remonter l’arête à l’extrême droite

5,6,7. Les Tre Piccolissima: 4c
Davide Vitale- J-C Vittoz
Ce sont trois courtes fissures, barrées par des minis toits

8. Bâtard Pure Race : 4c/ 5b
(A Gamin mon fidèle compagnon)
D. Vitale – J-C Vittoz

Une traversée inaccoutumée, variée et très tourmentée, caractérisée par de nombreuses encoignures de ce fait, il faut être très attentif à l’équipement et relayer deux fois plutôt qu’une afin d’éviter un tirage excessif.
On peux démarrer la traversée de plusieurs façons, soit par Bourrasques et/ou Le Petit Gris, pour progresser par une succession de vires, terrasses et dalles, qui passent en dessous des toits du massif, certains passages sont pour le moins surprenants on termine par « Empreintes » relais-rappel. 


 


9. Bon Rétablissement: 6a/6b (moulinette 1 anneau inox pour la déviation)
D. Vitale
Attaquer sous le surplomb se rétablir au moyen d’un feuillet 6b direct sans prendre pied sur la dalle de droite ; 6a en effectuant le crochet.

10. Nathan : 5a (sur coinceurs)
D. Vitale – J-C Vittoz
Sous le surplomb, démarrer la fissure au point le plus bas pour atteindre une terrasse. Passer un ressaut, pour rejoindre le Merle à Tête Blanche.

11. Le Merle à Tête Blanche : 5a
A. Struvay - J-C Vittoz
Un beau dièdre et un petit surplomb que l’on franchi directement sans prendre pied sur la terrasse.

12. Ka: 5a
A. Struvay - J-C Vittoz
Départ direct à l’aplomb de la 1ere broche, puis légèrement à droite vers un petit pilier.
Variante : 5b par la fissure oblique.

13. Pusillanime : 6a (moulinette)
A. Struvay
A gauche de la fissure oblique de KA, forcer un petit surplomb pour remonter l’arête.

14. Le Violon Dingue : 4c (sur coinceurs)
J-C Vittoz
Un dièdre incliné sillonné par une grosse fissure, puis un petit surplomb

15. Basilic Instinct:5c
J-C Vittoz
Une dalle fissurée et un mini toit, bien rester dans le toit, puis droit vers le relais.

16. Jet Stream :5b/6a : surmonter directement le toit 6a - D. Vitale.
J-C Vittoz
A gauche de Basilic Instinct, suivre une fine fissure puis, légèrement à gauche pour venir buter sous un petit toit, le contourner par la gauche, à la terrasse franchir un court ressaut pour rejoindre le relais de la Baratineuse

17. Le Genou Mariné : 5c+/6a
D. Vitale –J-C Vittoz
Superbe réta et une dalle légèrement déversée.

18. La Baratineuse : 4c
J-C. Vittoz
(Une bière pas comme les autres, à découvrir au BARATIN, rue du Centre, 21à Modave )
Démarrer juste sous la première broche pour se rétablir sur une bonne terrasse. Passer un surplomb, suivie de deux coutres dalle. (A cause d’une mauvaise arête qui pourrait endommager votre corde, il est recommandé de descendre en rappel, coté Pipistrelle.)

19. La Schtroumpfeuse : 3+ / 4a (sur coinceurs)
J-C. Vittoz
A gauche de la Baratineuse, remonter des gradins et une bonne fissure pour rejoindre et sortir par la Baratineuse.

20. Pipistrelle : 6b+ directement- 6b par la droite.
D. Vitale – S. Debanderlé
Rejoindre facilement le toit soit par la Schtroumpfeuse via une vire à gauche et une courte dalle, ou encore par un dièdre. Forcer ce dernier, incliné à 70 degrés sur de 2mètres 80 d’avancée il est sillonné par une fissure ponctué par un dynamique et solide réta, court mais intense.

21. Walloniades: 5a
J-C Vittoz
A gauche de la Pipistrelle, une dalle puis une arête. 


 

21/ Variante: 4c Remonter facilement le dièdre, pour rejoindre sous le toit Bâtard Pure Race, traversez à gauche.

22. Le Nain compétant : 6a
D. Vitale - J-C Vittoz
A droite du départ de la Chiourme, forcer directement un petit toit.

23. La Chiourme : 4b sur coinceurs (relais sur broches)
J-C Vittoz en solo
Remonter un large dièdre, par une succession de gradins et ressauts.

24. Variante de La Chiourme : 4c
J-C Vittoz
Au dessus du premier ressaut de la Chiourme, au niveau d’une étroite vire tirer à gauche et remonter une jolie section verticale coupée par de larges vires, rejoindre les relais de la Chiourme ou du Syndrome de la Bedaine.

25. Le Syndrome de la Bedaine : 5a
J-C. Vittoz
Une belle dalle entrecoupée de vires, le tout avec un petit zest d’engagement.

25/.Variante : à la deuxième broche tirer à gauche pour rejoindre et sortir par Pavé César.

26. Le Bloc de Damoclès : 4+/5a (Attention !)
J-C. Vittoz
Entre le Syndrome et Pavé César, un court dièdre vient buter sous un petit toit que l’on contourne par la droite où par la gauche.
Attention ! ! Ce « bloc »est fissuré de tous ses côtés, il tient depuis toujours mais, reste inquiétant, il sera peut être toujours là dans 500 ans mais, comme dit le proverbe « Dans le doute abstiens toi » pour votre sécurité et celle des autres ce passage est à proscrire absolument.

27. Pavé César : 4c
J-C. Vittoz
Juste à droite du dièdre de Bufo Bufo, gravir une petite dalle inclinée pour rejoindre une terrasse. Sortir par un dièdre à droite ou plus élégant directement en dalle.

28. Bufo Bufo : 4c (le toit : 6b.)
D. Vitale - J-C. Vittoz
Deux possibilités de départ, soit par une petite dalle à gauche ou par un dièdre. Rejoindre un toit que l’on que l’on contourne par la gauche. Forcer le toit directement : 6b – D. Vitale

29. Colza Nostra : 4 un pas de 4c
J-C. Vittoz
A droite de La Virtuoz , gravir un grand dièdre de 22 mètres, relais à La Virtuoz.

30. La Virtuoz : 5a
J-C. Vittoz
Très belle voie, à la 2ième broche deux possibilités s’offrent à vous, soit par un court dièdre à gauche, ou par la droite en dalle, puis une succession de courtes dalles fissurées.

31. La Double Enclume :5- / A0
J-C. Vittoz.
A gauche de la Virtuoz, un passage vertical aboutit sur une bonne vire, une section de rochers brisés amène sous un toit (La Double Enclume) Relais facultatif. Forcer le toit et relais rappel juste au dessus.

32. La Cordée : 5a+ (le Toit ?)
S. Winandy -J-C Vittoz Septembre 2016.
A gauche de la Double Enclume, départ peu évident sur une saillie (Le Nez) se rétablir et rejoindre un toit, forcer ce dernier pour sortir par un dièdre. Relais au Dièdre de la Fouine.
Variante de départ,
tout juste à gauche par un dièdre facile.

33. Le Dièdre de la Fouine: 4 un pas de 4c
J-C Vittoz
Par une série de gradins, atteindre la base d’un beau dièdre que l’on remonte intégralement. A la dernière broche bien rester à droite dans le dièdre.

34. Le Point Cardinal :5b
Davide Vitale- J-C Vittoz
Démarrer et suivre le Dièdre de la Fouine, jusqu’au dessus de la première broche. Traverser à gauche et remonter une dalle fracturée et un petit toit que l’on franchi directement 5c+, ou par un crochet à droite.

35. La Théorie du Grain de Sable : 6a+
Yves Thelen - J-C Vittoz
Sur la gauche du Point Cardinal, par des gradins rejoindre la Vire du Bivouac, pour forcer deux échancrures déversées.


36. Li Neûr Ongue
: 6a
S. Debanderlé - J-C Vittoz.
Gagner facilement La Vire du Bivouac et juste à gauche de La TDGS surmonter plusieurs petits dévers, contourner le toit final par la gauche.

37. Empreintes : 5c
J-C Vittoz
Atteindre la première broche, que l’on passe directement, soit par la gauche ou la droite pour prendre pied sur la Vire du Bivouac. De là surmonter deux échancrures.

37/ Variantes

38. Dreût a Bîwac :
J-C Vittoz.
Ce passage aboutit directement au bivouac, puis vous avez le choix.

39. Les Voleurs d’Eau ne Manquent pas d’Air : 4c
J-C Vittoz
Remonter des gradins, puis un dièdre peu marqué, éviter un petit toit par la gauche.

39/ Variante de la Vigogne : 6a (moulinette)
D. Vitale

40. La Vigogne : 4c
J-C Vittoz
Démarrer par les Voleurs d’Eau, à la troisième broche traverser 3 mètres à droite, puis monter vers un court dièdre. Relais-Rappel.

41. Li Bloc qui Bodje : 5b
J-C Vittoz
Juste à gauche des Voleurs d’eau, une dalle compacte qui rejoint le relais des Voleurs d’eau

42. Les Cigares du Pharaon: 5b
J-C Vittoz
Très belle voie, le passage « des Assiettes » plus solides qu’elles n’y paraissent est étonnant, suit une belle fissure, relais sous le toit.

Un bel exercice consiste à la gravir sur coinceurs, un must...

43. Le Spigolo Nero : 5c
J-C Vittoz
Superbe arête, départ commun avec les Cigares du Pharaon, au sommet tirer à droite vers le relais.

44. Supercalifragilis : 4c ( 35 mètres)
J-C Vittoz
Par une dalle atteindre la deuxième broche, puis traverser horizontalement vers la droite (sans prendre pied sur la terrasse) pour remonter un dièdre.
Variante de départ:Par le dièdre facile de droite, via la terrasse.

45. Ciel de Cendres: 4
J-C Vittoz
Une étroite dalle bordé par un dièdre suivi de deux ressauts.

46. La Chiffonnière du Caire : 4c sous le toit - 4c par la dalle (30 mètres)
J-C Vittoz.
On attaque par une bonne fissure, suivi de ressauts qui conduisent à une spacieuse terrasse dominée par un grand toit. Ici deux possibilités s’offrent à vous : directement par une dalle (4c) ou par le dièdre pour traverser sous le toit et reprendre le dièdre supérieur.

47. L’Instinct Gogol : 6a
D. Vitale- S. Debanterlé - J-C Vittoz
De la terrasse de la Chiffonnière et sur la droite du toit, remonter courte dalle bordée d’une arête qui vient buter sous le toit que l’on surmonte suivi d’une courte dalle.

63. Je Grimpe donc je Ris:5b
D. Vitale -J-C Vittoz Octobre 2013

On démarre par la Chiffonnière du Caire, jusqu'a la terrasse, puis à droite de L’Instinct Gogol, on emprunte une rampe inclinée, pour d'abord longer le bord d'un dièdre, puis une raide paroi fracturée jusqu'au relais. On sort par la gauche, où tout droit en dalle, 5c. 


 

64. Madiba Invictus:4c+ 5a en pleine dalle.
(A un homme hors du commun)
J-F Franquet - J-C Vittoz - Janvier 2014.

Quatre mètres à gauche de la Chiffonnière du Caire, on démarre sur un "bloc" à galets, suivi de ressauts jusqu'à une terrasse. Remonter le pan gauche d'un beau dièdre ouvert, à la 6ième broche, le "cheminement" devient moins évident.
Relais- rappel 30 mètres.
En raison de la plate forme terreuse, il est préférable de gravir cette voie, par temps bien sec.

65. Asimbonanga:Dièdre: 5a - Dalle: 5c+/ 6a sans toucher le dièdre (à confirmer)
J-C Vittoz - mars 2014.

Démarrer par les Oies Sauvages, à la troisième broche, traverser horizontalement à droite la pente terreuse sur +/- 7 mètres, pour relayer à la base du dièdre. Remonter le dièdre, où progresser en dalle.

Variante: Par Madiba, au " Monolithe Couché" traverser 2 mètres à gauche.



 

                                         
SECTEUR ZENIT
 
Poursuivre le sentier qui longe la base du rocher, vers le sommet.

50. Cuba Libre on The Roc: 5c
J-C Vittoz.
Jolie dalle verticale, assez soutenue.

51. L’Effet Papillon : 4
J-C Vittoz.
Un des plus beau « 4 » du massif, démarrer par une courte dalle, éviter un petit toit par la gauche pour remonter un dièdre fissuré.

52. La Rotonde : 5c
S. Winandy – J-C Vittoz
Gravir un éperon assez fin et aux prises arrondies, sortir directement (délicat) ou plus facile par un crochet à gauche.

53. Le Roi des Fourmis : 4c sur coinceurs, relais broché.
S. Winandy – J-C Vittoz
Démarrer sous un mini toit pour rejoindre une grande terrasse et remonter une évidente fissure.

54. La Soulanne : 6a S.Winandy. Mai- 2010.
Brochée octobre 2015 - S. Winandy - J-C Vittoz.
Très belle voie, par un gros gradin rejoindre une petite cavité d’où l’on démarre, forcer un court surplomb pour se rétablir à la dalle.

55. Escape To The Summit:5b+
J-C Vittoz
A l’extrême gauche de la barre, superbe ligne, que vous dire sinon, allez y c’est une friandise pour gourmet.

56. Petit Toit Entre Amis : 6a+ (Coinceurs où assurance du haut)
S. Debanterlé
A gauche de « Escape » côté nord, forcer un toit fissuré (gros baquet)

57. L’Ombrée : 4c (coinceurs où assurance du haut)
S. Debanterlé et J-C Vittoz
Juste à gauche du Petit Toit Entre Ami, passer un « bloc » remonter un dièdre sillonné par une grosse fissure.

58. Rien D’Origidalle : 5a
J-C Vittoz avril 2011
Variante à droite du Roi des Fourmis, qui remonte une courte dalle et rejoint les sorties (au choix) de la Rotonde

59. Tout ça ne nous rendra pas le Congo : 5c
J-C Vittoz avril 2011.
Entre l’Effet Papillon et la Rotonde, rejoindre un toit que l’on franchit par la gauche (souche)
Remonter un mini « piler » ou par la dalle de droite.

60. Les Oies Sauvages :
5a
J-C Vittoz octobre 2012

(Ce jour là, elles migraient vers le sud, pour moi, c’est toujours émouvant de les voir partir)

Une vingtaine de mètres à gauche de la Chiffonnière du Caire.
Démarrer sur un éperon, suivent deux grandes plates formes, puis une dalle fracturée.
Par la gauche de la dalle, gravir au mieux une bonne fissure, 2 broches. Pour ceux qui le jugeraient nécessaire, il est facile d’ajouter des coinceurs.

Variante :
Par la droite de la dalle, remonter une fine fissure et quelques trous, sur coinceurs où assuré du haut. A éviter car actuellement, le nettoyage est sommaire.
Relais- rappel sur arbre : 20 mètres.

(En raison des deux plates formes terreuses, il est préférable de gravir cette voie, par temps bien sec)

61. Hécatombe : 4c (sur coinceurs)
D. Vitale - J-C Vittoz - octobre 2012

Variante juste à droite de SDSD, une rampe inclinée et un court dièdre.
Relais à SDSD.

62. Sans Doigts Sans Doute : 5a
D. Vitale - J-C Vittoz - octobre 2012.
5 mètres à droite de Cuba Libre on The Roc, se rétablir sur une plate forme. Suit une dalle que l'on gravi en son milieu 5a. 4c si on utilise le dièdre. Une troisième possibilité est de sortir par une fissure tout à fait à gauche 4


AVERTISSEMENT et REGLEMENT

L'escalade est une activité " à risques" le participant non encadré par une personne compétente doit estimer lui-même les risques qu'il prend en s'engageant dans une voie et est donc seul responsable de sa propre sécurité.

D’office les grimpeurs déchargent le propriétaire et le gestionnaire du site de toute responsabilité d’un éventuel accident et de ce qui pourrait résulter de la fréquentation du site et de la pratique de l’escalade

Comme dans l’ensemble de nos massifs, vous fréquentez les sites sous votre entière responsabilité.

le grimpeur autonome est seul responsable de sa propre sécurité, voire de celle des autres (mise en danger d'autrui).


Tout renseignement, conseil ou toute aide, ne dispense pas celui qui les reçoit ou les utilise d'évaluer les risques auxquels il peut s'exposer suite à son engagement dans la voie.

Et se rappeler que, malgré toute l'attention apportée lors de l'équipement d'une voie en falaise, nul ne peut garantir la fiabilité absolue des points d'ancrage, le risque zéro n'existe pas le croire serait un leurre.

Il faut donc ne pas accorder une confiance excessive dans les amarrages, une règle essentielle est de toujours vérifier l'équipement en place. Dans le doute, chaque grimpeur est tenu de prendre les mesures de prudence qui s'impose, cela en toute circonstance.

La Carrière Beaupère- Anhée

Cliquez pour agrandir Situation et accès: Namur-Anhée IGN: 53/3-4 Coordonnées: X 185.750 Y 113.250 En rive gauche de la Meuse en bordure de ...